Du nouveau pour le blog

Il va y avoir du nouveau par ici.

On commence par annoncé la fin ici de ma vie d’entrepreneure.

Le blog sur les dessous d’Aménaïde et mes petites péripéties d’entrepreneure ayant cessé d’être alimenté avec la commercialisation des produits en 2012.

En effet il vaut mieux laisser la place au site vitrine et la présentation des produits.

J’ai longtemps rédigé des articles sans oser les publier. Mes propos ne pourrait-il pas choquer mes potentiels acheteurs, est-ce vraiment à propos de raconter à quel point j’ai eu des difficulté pour faire telle ou telle chose.

Finalement la solution était très simple créer un nouveau blog l’un pour parler de ma vie perso qui touche à l’entrepreunariat et autres idées et je n’en manque pas.

http://stephamenaide.tumblr.com

nouveau-blog

Et ici on se contentera, bien que déjà un vaste domaine de parler beauté, et surtout cheveux !

Une thématique mensuelle ou l’on développera oui on, je suis très fière aujourd’hui de pouvoir dire ON, car Aménaïde s’est agrandie.
Donc on développera un sujet pour vous et avec vous.

Le planning est déjà établi mais il n’est pas figé, il vit en même temps que nous et l’actualité beauté.

Alors à vos clavier pour nous suggérer des idées !

À propos de Aménaïde

Aménaïde est née un jour de crise capillaire, un jour où je ne supportais plus mes cheveux abîmés, ternes, secs, cassants. Ce matin là, sans réfléchir, j’ai saisi d’une main une paire de ciseaux, de l’autre une mèche de cheveux, et je suis passée à l’acte : j’ai tout coupé. … Vraiment tout. À ce moment précis, un peu déboussolée par mon geste, j’ai repensé à la longue chevelure soyeuse et brillante de mon aïeule, qui réalisait elle-même ses recettes de beauté avec les plantes de son jardin. Pour repartir sur des bases saines, je me suis plongée dans les secrets capillaires de mes ancêtres. J’ai commencé à confectionner mes propres formules avec des huiles et des beurres dénichés aux Antilles, j’ai essayé des méthodes de soin capillaire plus respectueuses pour le cheveu et le cuir chevelu. Petit à petit, j’ai rempli des dizaines de carnets avec mes recettes. Amis et famille ont testé les fruits de ma nouvelle passion : après un diagnostic précis de l’état de leur chevelure, je leur prescrivais un protocole sur-mesure avec mes produits maison. Amusés, impressionnés par les résultats, ils m’ont rapidement encouragée à lancer ma gamme capillaire et à faire connaître mes rituels de soin. Aménaïde est le prénom de mon aïeule, à qui je dédie cette gamme.
Cette entrée a été publiée dans Actualités. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *